TEXTE FONDATEUR

TEXTE FONDATEUR

 

a/ AEC œuvre pour que les colonies de vacances soient considérées comme une « exception culturelle et socio-éducative  française »

 

b/ AEC affirme que l’ensemble du secteur des centres de vacances, sous la tutelle de son Ministère, rend une mission de service public,  et ce, quel que soit le statut de l’organisateur et le type de séjours. Au niveau européen, les services publics sont assimilés à des services d'intérêt général en tant qu'activités de services, marchands ou non, considérés d'intérêt général par les autorités publiques.

 

c/ AEC, soucieuse de maintenir des séjours financièrement accessibles, propose de revaloriser le montant de l’indemnité journalière des animateurs et des directeurs. Une attention particulière sera portée sur les animateurs et les directeurs ne disposant pas d’un revenu professionnel.

 

d/  AEC affirme que le centre de vacances, qui se déroule durant les vacances scolaires,  ne peut, de fait, être pensé que dans le cadre occasionnel. Aussi, être animateur ou directeur d’une colonie de vacances ne peut être une profession, mais un engagement temporaire.

 

e/  Toute proposition visant à modifier le statut de l’animateur de colonie de vacances ne doit pas remettre en cause les spécificités et les fondements pédagogiques et éducatifs d’une colonie de vacances.